Développement Personnel et Communication

Derniers sujets
» Ateliers d'été à HECO Fés
Lun 10 Juil - 5:19 par HECO

» Cours Intensifs des Cours à Fés
Sam 24 Juin - 5:10 par HECO

» Ateliers de Créativité
Mer 14 Juin - 8:18 par HECO

» Ateliers de Méditation
Mer 14 Juin - 7:12 par HECO

» Ateliers d'été à Fès
Mer 7 Juin - 8:59 par HECO

» Ateliers de Théâtre et de Contes à Fès
Lun 5 Juin - 12:49 par Admin

» Formation pour devenir Hypnothérapeute à Fès
Lun 5 Juin - 11:44 par Admin

» Ateliers de pleine conscience à Fès
Ven 26 Mai - 5:17 par HECO

» Ateliers recherche d'emploi à Fès
Ven 26 Mai - 5:09 par HECO

» Aleliers de développement personnel à Fès
Mer 24 Mai - 12:48 par HECO

Vous êtes actuellement non connecté(e) au forum !

Afin de Visualiser Toutes les Pages du Forum, vous avez besoin de vous Connecter avec Votre Pseudo :

 

Si vous n'arrivez pas à vous connecter ou à vous enregistrer, contactez-moi par:EmailContactez-moi par Email

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Connectez-vous !
 
 Connectez-vous pour accéder à toutes les Rubriques
 
E-Books & Diaporamas
Cliquez sur liens, boutons & images :

FORUMS
Rubrique Bien-Être Bien Être
Click ! Développement Personnel Développement Personnel
Rubrique Communication Communication
Rubrique Libre Parole Libre Parole


Rubriques Spéciales
Click ! Vie Professionelle Vie professionnelle
Rubrique Calme Intérieur Calme Intérieur
Rubrique Confiance en Soi Confiance en Soi
Rubrique Parler en Public Parler en Public
Rubrique Mincir Mincir
Click ! Communication Efficace Communication Efficace
Click ! Succès & Abondance Succès & Abondance

R
ubriques Invisibles
Rubrique SILVA Diplômés Silva
Click ! Spiritualité Spiritualité
Silva - Spiritualité - Cartes & Affirmations Positives - E-books - Diaporamas - Vidéos : Retrouvez-les ci-dessous Après Connexion au Forum Accès Spécial Membre



Contactez Admin. du Forum :


© Tous Droits Réservés.
Toute reproduction de mes écrits nécessite la mention de mon nom & d'un lien vers ce forum. Merci.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Flux RSS

Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Mots-clés


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

FORUM Club Mieux Être » Communication » Le Pouvoir de la Pensée » Pensées, sentiments et émotions

Pensées, sentiments et émotions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Pensées, sentiments et émotions le Lun 25 Jan - 4:47

Admin

avatar
Admin
Pensées, sentiments et émotions


L'être humain a besoin d'un taux d'émotion dans son quotidien.
L'émotion est donc une sensation vitale tout comme l'est la nourriture.

Nous aimons le sucre, notre corps en a besoin mais on ne l'ajoute pas à tous nos plats ou à n'importe quel plat. On sait quand il est bon et bénéfique de l'ajouter et on choisit son emploi.

Avec les émotions, c'est pareil. On a tort de l'ajouter à toutes les sauces au quotidien ou plutôt à toutes les situations de communication.

Il faut être conscient de leur emploi dans votre relation à vous-même puis aux autres. Vous en tirerez des avantages et vous ne les laisserez plus vous détruire ni détruire votre relation à autrui.

Comment ?
Savoir les repérer dès qu'on les sent venir puis arriver à décider si on les laisse venir ou on les arrête par une simple question :

"En quoi cette émotion m'est utile ou bénéfique ?"

Si vous ne trouvez aucune raison cela répond donc uniquement à un besoin naturel d'exprimer votre émotion mais elle n'est pas bénéfique pour la circonstance, donc on l'arrête par la respiration abdominale et par la raison.

Ce que vous ne savez pas encore est que vous en êtes capables !

Vous pouvez les contrôler et décider de les faire intervenir ou pas au moment présent par de l’exercice quotidien.

Ne vous laissez pas vivre avec une pénurie en émotions jusqu'à ce que vous rencontriez la première occasion qui les fera se déchaîner dans un élan incontrôlable et inapproprié à la circonstance.

Prendre le contrôle de vos émotions c'est structurer votre temps afin de ne pas en manquer et afin de décider de quand vous les emploierez.

La structure du temps pour une utilisation saine et bénéfique des émotions

1/ Faites d'abord le tri entre vos émotions positives et négatives et bannissez ces dernières car elles vous détruisent. Choisissez de n'employer que les émotions positives dorénavant.

2/ Anticipez leur utilisation. En voici des idées :

Dès votre réveil le matin, vous pouvez fermer les yeux et visualiser tous vos objectifs et rêves futurs comme s'ils étaient déjà atteints. Mettez-y un maximum d'émotion de joie et de bonheur. Répétez souvent cette opération au cours de votre journée.

Si vous êtes spirituel(le) peu importe votre religion, mettez de l'émotion positive d'amour et de puissant contact dans vos prières et invocations.


C'est sublime !

Visualisez-vous dans votre lieu idéal de vos rêves et laissez-vous imprégner de belles émotions de bonheur, de quiétude et de sérénité.

Donnez de l'importance aux petites choses que vous avez eu l'habitude de trouver banales jusqu'ici dans votre quotidien. Laissez-vous émerveiller par exemple, par le chant d'un oiseau, par le sourire d'un enfant, par la dégustation d'un chocolat, par la compagnie de vos amis, de votre famille... mettez-y l'émotion de bonheur et de joie.

3/ Comprenez que pour respecter quelqu'un vous n'avez pas besoin de l'aimer ni de faire intervenir vos émotions pour lui. Bien de gens tombent dans ce piège émotionnel et confondent "respecter" et "aimer" dans leur relation aux autres.

Comprenez aussi qu'en amitié vous n'avez pas besoin d'aimer la personne jusqu'au point de sentir envers elle une quelconque émotion.



Il faut toujours garder à l'esprit qu'un ami est un ami avec qui vous partagez les mêmes centres d'intérêt ou les mêmes valeurs et qui vous aide dans votre croissance personnelle. Vous ne « possédez » pas votre ami(e) comme une chose à laquelle vous exigerez une certaine réaction, mais vous pouvez le choisir ou le remplacer. Donc inutile de faire intervenir vos émotions négatives s'il/elle vous maltraite.



Ce sera là plutôt une occasion de prendre de nouvelles décisions concernant votre relation à lui ou à elle.

Posez-vous cette simple question "Est-ce que je peux continuer à le/la fréquenter en sachant qu'il/elle peut encore se conduire à mon égard ainsi?"

Vous êtes les seuls responsables de vos propres décisions. Si vous choisirez de continuer à le/la fréquenter, de lui faire part de manière neutre de ce qui vous touche ou de faire en sorte que vous ne lui donniez plus l'occasion de vous maltraiter etc... Assumez vos choix et vos décisions et ne tenez plus les autres responsables de votre propre humeur et de vos émotions.




Un contrôle à cent pour cent dans toutes les situations, est-ce possible ?

Si on n'arrive pas à les contrôler à cent pour cent dans des circonstances atténuantes que nous impose la vie ou le destin comme la perte d'un proche, une séparation etc... Nous pouvons par un exercice quotidien mieux les gérer jusqu'à nous débarrasser des émotions négatives imposées par un événement.

Ceci dit vous pouvez déjà bannir vos émotions des circonstances non bénéfiques qui peuvent bien se passer de votre émotion.

Pour cela votre émotion ne doit pas être dirigée vers les personnes. Nous pouvons aimer une personne de manière à choisir quelles émotions éprouver au futur avec elle.

C'est une question de planification intelligente de vos émotions pour en tirer des bénéfices et ne pas laisser votre émotion vous détruire intérieurement.



La perte d'un proche ou subir une séparation

D'un coup de baguette magique, il est impossible de ne pas être affecté négativement par une séparation ou par un décès.



Un temps est toujours nécessaire pour faire le deuil et pour évacuer la tension créée par l’événement.


Mais il faut être conscient que par un exercice quotidien, nous pouvons arriver à traiter cet événement avec de moins en moins d'émotion négative jusqu'à acceptation complète de ce fait que nous n'avons pas choisi.

Un article est présent sur le forum qui peut aider pour la circonstance
Surmonter sa souffrance : http://mieux-etre.forumactif.org/de-la-pensee-a-l-action-f30/surmonter-sa-souffrance-t182.htm#224



Le contrôle des émotions

Arriver à contrôler vos propres émotions, c’est possible et cela relève d'un exercice quotidien.



L'idée est plutôt d'arriver à contrôler votre réaction face à une émotion négative naissante de manière à l'arrêter ou tout au moins, ne pas la laisser prendre de l'ampleur par la pensée.

Répondre à une émotion par une attitude indifférente et neutre serait l'idéal pour l'empêcher d'avoir une influence sur votre humeur et sur votre communication.

Pour ce faire, des exercices quotidiens et réguliers de la respiration abdominale et de la relaxation sont des facteurs très puissants pour réguler ses émotions, ne plus en être victime et contrôler sa propre humeur.



Le contrôle de son état intérieur

Dans la vie, on ne peut pas toujours choisir ce qui nous arrive mais nous pouvons toujours choisir notre réaction face à ce qui nous arrive.

Ce n’est donc pas ce qui vous arrive qui détermine votre état intérieur, sentiments, émotions, attitude mentale, etc…
C’est plutôt la manière dont vous percevez ce qui vous arrive qui déclenche votre réaction.

Si à partir de maintenant, vous décidez de changer votre perception des choses et des événements, vous réussirez à choisir et à contrôler votre état intérieur.

Chaque peine et chaque désagrément portent en eux le germe d’un avantage égal ou plus grand. Il suffit d'être confiant et de le croire assez pour pouvoir en profiter.



L’attachement qui attache

L’attachement est la source de tous les maux. Si on apprend à se détacher de tout, on connaîtra enfin la paix intérieure et le succès.

L'attachement à des personnes ou à des choses confine l'individu dans des sentiments tels que la crainte, l'insatisfaction, l'attente, la déception, la peur de la perte, le besoin d'être approuvé ou reconnu etc...

Se libérer de tout attachement procure à l'être une paix intérieure et une sérénité.

Pour ce faire, ayez l’esprit ouvert à toutes les probabilités sans vous laisser vous attacher à quelque chose en particulier.



Lâcher prise !

Lâcher prise consiste à se détacher et à ne plus donner aucune importance à ce qui se passe autour de soi.

Savoir se donner de la valeur et de l’importance à soi-même sans pour autant en donner aux événements extérieurs.

Garder une distance entre soi-même et ce qui se passe ou s’est passé ou se passera, c'est réussir à se dissocier de tout y compris de ses propres actions.


Vous n’êtes pas ce que vous faites !

Naître de ses cendres...
C'est en se détachant et en se dissociant de toutes les imperfections passées que l'on réussisse à naître de ses propres cendres, quand tout semble anéanti et fini.

Il arrive un moment où on peut croire que tout est fini alors que ce n'est que le commencement de quelque chose d'encore meilleur...



Être sentimental(e) et émotif(ve) cela peut servir comme cela peut bien détruire
Donner une place, dans votre vie, aux sentiments et aux émotions. C’est essentiel pour que vous ne viviez pas comme de simples machines.

Cependant, quand ils sont négatifs, les faire intervenir dans votre pensée, et dans votre réception ou émission d'un message, risque de bien détruire des relations.


Le mieux serait de vous servir uniquement des émotions et des sentiments positifs.

Par exemple, dans un couple qui s'aime, l'un entendra de l'autre un jour peut-être quelque chose qu'il n'appréciera pas ou qu'il prendra pour de l'indifférence de la part de l'autre, ou même conclure que l'autre ne l'aime pas...

Ne laissez pas vos émotions et vos sentiments négatifs comprendre et interpréter le message reçu car ainsi vous ne pouvez pas être objectif(ve).

Vous serez forcément dans la subjectivité qui ne vous aidera pas à recevoir objectivement l'information. Votre subjectivité laissera libre cours à vos conjectures, à votre susceptibilité et à vos craintes. Vous risquez aussi de ne sélectionner qu’une partie du message pour confirmer vos doutes et préjugés. Vous risquez ainsi de ne pas prendre en considération la totalité du message que vous recevez et donc de déformer l’information.


Cela ne permet pas à la communication d'évoluer dans le bon sens.
Souvent quand on aime quelqu'un de cette manière, on ne lui rend pas service mais on se détruit et on détruit la relation.

Si l'amour doit obéir à ce qui est subjectif, il doit aussi obéir à ce qui est objectif.

Si vous aimez quelqu'un, vous ne le possédez pas, ne pensez pas en termes de droit que vous avez sur lui ou sur elle... pensez plutôt à le comprendre à aller vers lui, si après ça, cela ne vous convient pas d'être soumis(e) à une circonstance particulière, faites-lui part en exprimant uniquement vos désirs et attentes.

N'hésitez pas à prendre les décisions qui vous permettront de vous épanouir et de vous affirmer dans le respect intégral de vous-même et de l'autre.

Beaucoup de gens pensent qu'en amour il faut faire des concessions. Moi je les appellerai plutôt "des choix". Il n'y a aucune concession à faire en amour.

Certains iront même jusqu'à faire des concessions au détriment de leur propre estime d'eux-mêmes. En d'autres termes "je me détruis ou je me laisse me détruire pour faire plaisir à l'autre. Voilà la preuve que je l’aime".

C’est insensé ! Vous êtes l'unique responsable de ce que vous faites de vous même et personne d'autre ne peut l’être à votre place.

Si vous permettez à l'autre de vous détruire, ne le prenez plus pour responsable ou pour coupable. C'est à vous qu'il revient de prendre les bonnes décisions dans le respect intégral de vous même et de l'autre, agissez au lieu de tout prendre sur vous même, de ruminer et de ressasser votre déception. "Il/elle m'a fait, il/elle m'a dit..."

Arrêtez de lui mentir et de vous mentir en faisant comme si de rien n'était alors que vous lui en voulez au fond de vous même. C'est comme ça que vous entretiendrez et alimenterez les pires sentiments négatifs à son égard. Pensez-vous que cela arrangerait les choses ?
Rien de mieux qu'une bonne communication simple, respectueuse et très claire.

Comment ?

1/ Ne pas faire de reproches: exprimez plutôt vos attentes, votre désir etc... mais jamais sous forme de jugement ou de reproche.

2/ Ne pas répondre au message caché (sous-entendu) mais au message apparent (ce qui est dit et ce qui est fait).

3/ Ne pas juger.

4/ Dites l'essentiel et ne tournez pas autour du pot. Allez par le chemin le plus court et le plus droit qui vous mènera à votre but clairement sans détour.

5/ Reformulez son idée et posez des questions qui vous permettront de mieux le comprendre avant de déduire ce que vos sentiments négatifs déduisent pour vous.

Ceci est valable autant en couple qu'en famille et entre amis.



Il y a bien sûr des gens avec qui quoi que l'on dise et quoi que l'on fasse on a tort, car ils vont se sentir visés d'une manière ou d'une autre de toutes les façons.


Ce qui est d’ailleurs très regrettable car la communication devient de plus en plus restreinte et passe difficilement avec la peur de toujours dire ou faire quelque chose qui blessera l'autre.

Ce n'est pas inhérent à la personne elle-même. Tout est question de travail sur soi-même. Donc pour que la personne s’en sorte, il est impératif qu’elle ne se cache plus la tête dans le sable et qu'elle accepte de faire un travail sur elle-même.

Vous trouverez sur le lien plus bas, quelques astuces qui vous aideront à ne plus vous sentir visé(e ) si cela vous arrive de l’être : Comprendre le Parent Normatif Négatif : http://mieux-etre.forumactif.org/at-analyse-transactionnelle-f18/comprendre-le-parent-normatif-negatif-t410.htm#620


Il s'agit surtout d’avoir une prise de conscience des faits et une meilleure conception de ce qui nous entoure. Ne plus se centrer sur soi-même et essayer plutôt de comprendre l'autre...de comprendre un peu les mécanismes de la communication, d'avoir une meilleure confiance en soi etc...


Aucune communication n'est parfaite car dans toute communication il y a une mécommunication.
Cette mécommunication est naturellement causée par la distorsion de l'information qui s’opère au niveau de la pensée. Ainsi, la perception personnelle de chacun diffère selon ses paradigmes et son champ culturel. Le codage des mots semble bien être le même chez tout le monde alors qu'il diffère d'une personne à l'autre.

L'historique de la relation qui n'est pas vu sous le même angle par les deux interlocuteurs, la culture et le tempérament de chacun...Tous ces facteurs sont toujours présents dans toute communication et malheureusement qu'on le veuille ou non l'altèrent.

La communication ne passe jamais à 100 pour cent , car il y a dans la transmission de toute information des déperditions qui l'altèrent.

En tant que communicateurs, nous pouvons seulement éviter les tensions autant que possible, donner plus de chances à notre message d'être mieux perçu, influencer l'attitude de l'autre.

Nous ne pouvons pas produire des miracles pour que nos relations soient idéales avec tout le monde. Il y aura toujours des gens qui ne nous apprécieront pas, qui ne nous porteront pas dans leurs coeurs, qui nous blesseront par leurs attitudes malveillantes etc...

Puisqu'il y aura toujours des méchants
Puisqu'il en est ainsi, et que rencontrer des attitudes décevantes des autres fait partie de la vie sur terre, voyons les choses autrement :

Voyons les réactions négatives des autres comme des images mentales négatives mais passagères. Déchargeons-les du jugement, de l'émotion et de l'appréciation.

Nous créons notre propre réalité à partir de notre pensée.

Faisons de la méchanceté d'autrui des images non effectives dans notre propre réalité que nous choisissons de vivre. Faisons de ce qui nous déçoit des images fictives tout comme des idées noires qui peuvent traverser notre pensée et que nous chassons sans y prêter attention.

Ce qui n'est pas facile de faire quand on est blessé par la réaction des autres. Mais savez-vous que c'est pratiquement le seul moyen en notre possession pour vivre plus sereins et plus heureux ? L'effort est prometteur et l'alternative est absente.

Extrait de l'E-book :
Le Pouvoir de la Pensée

Fatima-Zahra Alami

En téléchargement gratuit
Cet extrait est reporté sur le forum pour que vous puissiez le commenter et le discuter.



Dernière édition par Admin le Mer 10 Fév - 11:19, édité 1 fois


_________________
"L'esprit opère à partir de ce qu'on lui donne"..."Ce sont mes pensées qui font que ma vie soit belle"..."Mes pensées créent la beauté à tout instant de ma vie"...
http://mieux-etre.forumactif.org

Admin

avatar
Admin
Fév 2009
Invité a écrit:Totalement d'accord avec le contenu du message, mais tout cela demande un énorme travail personnel car chacun réagit en fonction de son propre fardeau d'enfance, de son "formatage", et ensuite de son ouverture d'esprit à accepter que tout n'est pas "cartésien".....

fahmi a écrit:bonjour,c'est trés convaincant mais çela reste toujours théorique,mais j'aimerais bien avoir un plan d'action ,comment faire les pratiques.
merci
Admin a écrit:Bonjour Fahmi,

Sur le plan pratique on y arrivera uniquement en modifiant sa pensée. La rendre plus positive. Pour y parvenir lisez les autres articles sur la pensée ainsi que les autosuggestions qui se trouvent sur "Cartes positives"

Avec mes meilleures pensées,
Fz Alami



Être sentimental et émotif...
dirtsa a écrit:Oui, j'ai souvent dit :"Lui, c'est lui, moi, c'est moi!"
Ainsi résumé, ça m'a permis de rester moi-même.
Mais il y a aussi des gens qui se sentent toujours visés. Comment ceux-là peuvent-ils s'en sortir?
Admin a écrit:Bonjour Dirtsa,

En effet, il y a des gens avec qui quoi que l'on dise et quoi que l'on fasse on a tort, car ils vont se sentir visés d'une manière ou d'une autre.
Ce qui est très regrettable car la communication devient de plus en plus restreinte et passe difficilement avec la peur toujours de dire ou de faire quelque chose qui blessera l'autre.

Ce n'est pas inhérent à la personne, tout est une question de travail sur soi-même. Donc pour qu'ils s'en sortent, il est impératif qu'ils en soient d'abord conscients, qu'ils ne nient plus le fait d'être comme ça et qu'ils acceptent de faire un travail sur eux-mêmes.

J'ai dans l'idée d'écrire un message pour ceux qui acceptent de faire un travail sur eux-mêmes pour se débarrasser de leur susceptibilité.

Toutefois je ne pense pas qu'un seul message pourra comprendre toutes les solutions. Il s'agit pour eux de changer leur conception des choses, des personnes et qu'ils ne se centrent plus sur eux-mêmes mais d'essayer plutôt de comprendre l'autre...de comprendre un peu les mécanismes de la communication, d'avoir confiance en eux-mêmes etc...

Bonne journée pleine d'énergie positive !
Avec mes meilleures pensées,
Fz
Admin a écrit:Voici le message que j'avais promis de rédiger pour aider les personnes qui se sentent visées à ne plus le rester :
Comprendre le Parent Normatif Négatif
Avec mes meilleures pensées,
Fz


_________________
"L'esprit opère à partir de ce qu'on lui donne"..."Ce sont mes pensées qui font que ma vie soit belle"..."Mes pensées créent la beauté à tout instant de ma vie"...
http://mieux-etre.forumactif.org

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum