Développement Personnel et Communication

Vous êtes actuellement non connecté(e) au forum !

Afin de Visualiser Toutes les Pages du Forum, vous avez besoin de vous Connecter avec Votre Pseudo :

 

Si vous n'arrivez pas à vous connecter ou à vous enregistrer, contactez-moi par:EmailContactez-moi par Email

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Connectez-vous !
 
 Connectez-vous pour accéder à toutes les Rubriques
 
E-Books & Diaporamas
Cliquez sur liens, boutons & images :

FORUMS
Rubrique Bien-Être Bien Être
Click ! Développement Personnel Développement Personnel
Rubrique Communication Communication
Rubrique Libre Parole Libre Parole


Rubriques Spéciales
Click ! Vie Professionelle Vie professionnelle
Rubrique Calme Intérieur Calme Intérieur
Rubrique Confiance en Soi Confiance en Soi
Rubrique Parler en Public Parler en Public
Rubrique Mincir Mincir
Click ! Communication Efficace Communication Efficace
Click ! Succès & Abondance Succès & Abondance

R
ubriques Invisibles
Rubrique SILVA Diplômés Silva
Click ! Spiritualité Spiritualité
Silva - Spiritualité - Cartes & Affirmations Positives - E-books - Diaporamas - Vidéos : Retrouvez-les ci-dessous Après Connexion au Forum Accès Spécial Membre



Contactez Admin. du Forum :


© Tous Droits Réservés.
Toute reproduction de mes écrits nécessite la mention de mon nom & d'un lien vers ce forum. Merci.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Flux RSS

Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Mots-clés


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

FORUM Club Mieux Être » Communication » Le Pouvoir du Non Dit » Comment nous comporter avec ceux qui ne nous portent pas dans leur coeur ?

Comment nous comporter avec ceux qui ne nous portent pas dans leur coeur ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin

avatar
Admin
Il y a des gens qui choisissent consciemment ou non d'être méchants, c'est une erreur de croire que nous pouvons les changer par des paroles. C'est le cas de tous ceux dont on est étonnés de leur animosité à notre égard sans raison apparente.




Dans ce cas, que faire ?


Donner l'exemple par la bonne action et par un non verbal accueillant (sourire, gestes de courtoisie etc...) ensuite par un échange verbal qui se limite au strict minimum nécessaire et qui n'exprime que des paroles bienveillantes de paix et de bonté.


Ces gens ont certainement développé de nous une image très moche qui ne nous appartient pas. Donc nous ne devons pas nous sentir concernés par ce qu'ils peuvent penser de nous mais plutôt nous concentrer sur l'excellente image de la personne que nous aimerions être. En pensant à ce que nous souhaitons être, nous le devenons.


Devrons-nous aller vers la personne qui ne nous porte pas dans son coeur?


Oui si nous souhaitons garder une relation humaine avec elle et nous sentir en paix en sa présence.


Mais comment aller ?


Lui demander pourquoi elle est comme ça avec nous est vain, car dans son esprit c'est elle qui sait tout, et c'est elle qui a raison. Elle interprétera votre demande comme des accusations dirigées contre elle. Elle se défendra !


Lui demander ne vous attirera que reproches, fausses accusations ou dans le meilleur des cas, elle niera et vous prendra soit pour la personne qui voit le mal partout parce que vous êtes mauvais, soit pour une personne anormale qui fait des hallucinations.

Voilà ce qui sera conforme à sa propre logique puisque selon elle, elle est bonne et c'est les autres qui sont mauvais, en l'occurence "vous".


L'idéal selon Dale Carnegie est de se positionner dans l'esprit de l'autre en lui parlant. Puisque vous êtes fautif selon elle, la seule chose qu'elle pourra accepter de vous en premier ce sont des excuses. Tant que ces excuses ne sont pas faites, tout ce que vous direz sera retenu contre vous et aggravera la situation.


Des excuses pour une erreur fictive que vous ne connaissez peut-être même pas et que vous n'avez pas faite ???

Oui, selon vous, vous n'avez rien fait et c'est la vérité, moi je vous crois, mais elle, elle croit le contraire !
Donc en fait, vous devez vous excuser de ce qu'elle pense de vous.

Comment?


Tout dépend de la nature de la relation que vous souhaitez entretenir avec la personne, vous déciderez de ce que nous direz ensuite.


Il est clair que vous ne voudriez pas avoir pour ami ce genre de personne, c'est évident ! Donc l'option d'une relation d'amitié ou de toute autre proximité est exclue.

Une relation qui s'impose à vous :
Cela peut être une relation familiale ou de voisinage car vous n'avez pas choisi cette personne dans votre vie mais vous êtes obligés de la côtoyer de temps en temps :

Ce que pense de vous une personne que vous n'avez pas choisie dans votre vie, ne vous importe pas. Qu'elle existe ou pas cela ne changera rien dans votre vie alors pourquoi serait-il important pour vous ce qu'elle peut penser de vous ?!

Laissez-la penser ce qu'elle veut, c'est son droit. L'important c'est ce que vous êtes et comment vous manifestez ça dans votre relation à elle.

Elle vous reproche des choses qu'elle a pu vous exprimer ? Soite ! Ne donnez pas de l'importance à ça et ne cherchez surtout pas à vous justifier...votre cause est déjà perdue.

Voici un stéréotype qui pourra améliorer votre relation :

"J'accepte d'être pour toi (un menteur, un rancunier, un ...) et tout ce que tu éprouves à mon égard, et j'en suis désolé. Maintenant, tout ce que je souhaite c'est de faire la paix et de garder une relation humaine entre nous".

Vous faites ça pour entretenir uniquement un contact humain courtois sans plus. Après ça vous devez prendre sérieusement vos distances et vous limiter aux échanges de salutations et de courtoisie avec elle.

Maintenant au cas où elle ne vous a ni accusé ni rien reproché, ne cherchez pas à savoir, ce n'est pas important, dites simplement ceci :
"Je sais que tu es une bonne personne et que tu as un bon coeur et que si tu m'en veux, c'est que je dois avoir mal agit envers toi. Si c'est le cas, sache que ce n'est pas mon intention de te faire du mal et je te demande pardon"

Si vous trouvez cette formule trop longue pour vous, abrégez en disant ceci :
"Je vous demande pardon si j'ai mal agit envers vous, je souhaite que notre relation soit bonne".

Par ailleurs, et cela concerne tous mes écrits, les méchants ne sont pas toujours les autres.

Pour ne pas être "méchant" involontairement et empoisonner sans le vouloir la vie des autres, pardonnons et passons l'éponge constamment...

Ne jugeons pas les autres, ne les condamnons pas, ne leur en voulons ni pour leurs bêtises ni pour ce qu'ils sont pour nous... Gardons notre objectif en premier plan : celui d'être la personne que nous sommes ou que nous souhaitons être.

Fz


_________________
"L'esprit opère à partir de ce qu'on lui donne"..."Ce sont mes pensées qui font que ma vie soit belle"..."Mes pensées créent la beauté à tout instant de ma vie"...
http://mieux-etre.forumactif.org

2 Commentaires le Mer 2 Sep - 12:51

Admin

avatar
Admin
J'ai écrit cet article en me basant sur bon nombre de situations de communication que j'ai moi-même vécues et d'après mon inspiration à la lecture de "Comment se faire des amis" de Dale Carnegie. J'aimerais bien rapporter quelques unes de ses histoires un jour si je le peux.

J'ai donné le lien de cet article à mon amie. Elle m'a écrit en partie ceci en me félicitant pour cet article :

"Une personne qui n'a pas vécu ce genre de choses ne comprendrait pas ton article, mais à moi, il me parle vraiment."

J'en ai parlé à 2 autres amies ce jour même, et d'un accord unanime, ces dernières m'ont dit : "Il y a une catégorie de gens qui n'ont pas assez de culture et qui prendraient très mal des excuses de quelqu'un qui n'a rien fait de mal..."

J'ai commencé à me remémorer différentes catégories de personnes que j'ai rencontrées dans ma vie et différentes situations de communication avec des contextes et des historiques différents...des cultures différentes...

J'ajouterai ceci :

En communication, il n'y a pas de stéréotype immuable qui marcherait avec tout le monde en tous milieux et en toutes circonstances. Car toute communication est influencée par la nature de la relation et son historique, le champ culturel des deux interlocuteurs, le contexte, le lieu, le temps, l'environnement, l'entourage etc... Tout ceci, nous ne pouvons ni le déterminer ni le situer de manière générale.


Ce que j'écris peut être la solution idéale pour certains dans certaines situations mais pour d'autres qui ont d'autres solutions, tant mieux, ils n'ont pas besoin des miennes.

Si vous connaissez des solutions qui marchent et qui vous donnent la paix intérieure et la sérénité, c'est très bien, mais si le problème est encore là alors, vous ne perdrez rien pour essayer mes solutions... on ne sait jamais...des fois on peut être agréablement surpris des résultats.

Il y a quelque temps, je n'étais pas moi-même arrivée à certaines conclusions avant de les avoir vécues.

Il est vrai, par ailleurs qu'il existe malheureusement des gens qui répondent à la gentillesse ou au respect par le mépris, l'insolence, et profitent de cette occasion pour se montrer supérieurs, eh oui !

Cet article n'apporte pas la solution avec cette catégorie de gens, hélas.

La seule solution serait donc le SILENCE et l'indifférence.

Fz


_________________
"L'esprit opère à partir de ce qu'on lui donne"..."Ce sont mes pensées qui font que ma vie soit belle"..."Mes pensées créent la beauté à tout instant de ma vie"...
http://mieux-etre.forumactif.org

dirtsa


Admin a écrit:
Il est vrai, par ailleurs qu'il existe malheureusement des gens qui répondent à la gentillesse ou au respect par le mépris, l'insolence, et profitent de cette occasion pour se montrer supérieurs, eh oui !

Cet article n'apporte pas la solution avec cette catégorie de gens, hélas.

La seule solution serait donc le SILENCE et l'indifférence.

Fz
Voici la réponse recherchée face à une personne manipulatrice!
Pensez- vous qu'il ne peut y avoir de relations normales face à des manipulateurs et pervers?

Admin

avatar
Admin
Je ne crois pas que nous pouvons avoir de relation normale spontanée avec un manipulateur mais une relation qui semble normale mais très bien mesurée.

Le but du manipulateur est de nous faire tomber dans son piège pour nous manipuler et personne n'aime être manipulé.Donc le mieux est d'apprendre comment ne pas lui donner l'occasion de nous manipuler.

Voici quelquesExtraits du livre « Les manipulateurs sont parmi nous » d' Isabelle Nazare-Aga tirés du blog : Florilège

"Les manipulateurs savent se dissimuler sous différents masques dont ils se servent pour mieux manœuvrer leurs proches. Ils sont passés maîtres dans l'art de modifier ces masques selon les personnes, les situations et les buts visés. Ils peuvent être sympathiques ou dictateurs. Le manipulateur sympathique ne l'est que pour un certain temps. Lorsque nous touchons à son pouvoir ou à son territoire, il se transforme instantanément. Lorsqu'on lui refuse quelque chose, il devient ironique, sarcastique et même méchant.

Comment reconnaître un manipulateur ? (*)

1- Il culpabilise les autres, au nom d'un lien familial, d'une amitié, de l'amour, etc.
2- Il reporte sa responsabilité sur les autres et se démet de ses propres responsabilités.
3- Il ne communique pas clairement ses demandes.
4- Il répond de façon évasive.
5- Il change ses opinions, ses comportements, selon les personnes ou situations.
6- Il invoque toutes sortes de raisons pour déguiser ses demandes.
7- Il exige des autres la perfection et une réponse immédiate à ses besoins.
8- Il met en doute la compétence, les qualités des autres ; il critique, dévalorise et juge.
9- Il fait passer ses messages par d'autres au lieu de le faire lui-même directement.
10- Il sème la zizanie, crée la suspicion, divise pour mieux régner.
11- Il joue à la victime pour se faire plaindre.
12- Il oublie les demandes des autres, après avoir promis de s'en occuper.
13- Il utilise les principes moraux des autres pour ses besoins (notions de charité, etc.)
14- Il menace de façon déguisée ou utilise le chantage.
15- Il change carrément de sujet au milieu d'une conversation.
16- Il évite ou fuit un entretien, une réunion importante.
17- Il tente de démontrer sa supériorité et se moque de l'ignorance des autres.
18- Il ment constamment.
19- Il prêche le faux pour savoir le vrai et déforme les faits à son avantage.
20- Il est égocentrique à l'extrême.
21- Il est jaloux des autres.
22- Il ne supporte pas les critiques le concernant et nie l'évidence.
23-Il ne tient aucunement compte des besoins des autres.
24-Il attend au dernier moment pour demander, exiger ou contraindre.
25- Il dit une chose alors que son attitude et ses actes démontrent le contraire.
26- Il utilise la flatterie pour obtenir ce qu'il veut.
27- Il crée un sentiment de malaise chez les autres.
28- Il prend tous les moyens pour atteindre ses buts au détriment des autres.
29- Il force à faire des choses qu'une personne n'aurait pas faites de son plein gré.
30- Il est constamment l'objet de discussions entre les gens qui le connaissent.

On peut qualifier de manipulateur celui qui possède une dizaine de ces caractéristiques. Il faut évidemment faire une distinction entre faire de la manipulation de temps à autres et être un véritable manipulateur. Il est possible de retrouver dans notre comportement trois ou quatre de ces caractéristiques sans que cela fasse de nous des manipulateurs. Un véritable manipulateur n'agit pas comme tout le monde. Il ne s'agit pas chez lui d'un comportement passager. Le manipulateur manipule car il ne peut faire autrement. Il s'agit pour lui d'un système de défense, souvent inconscient. Malgré les apparences, le manipulateur n'a pas confiance en lui. Il ne peut exister sans la présence des autres et se construit en dévalorisant les autres. Les besoins, les droits des autres, sont pour lui très secondaires. Il a besoin des autres comme un noyé a besoin de s'accrocher à une bouée. Ce n'est qu'en dévalorisant, en culpabilisant et en critiquant les autres, qu'il se valorise et se déresponsabilise.

Les buts du manipulateur

Le but premier du manipulateur est de tenter de faire reconnaître qu'il est plus intelligent, plus compétent, plus bon, plus généreux que les autres. Comment s'organise-t-il ? Il observe, teste, épie ou s'arrange pour relever les failles et les défauts des autres. De cette façon, il peut s'en démarquer lui-même. En relevant une faille chez l'autre, il ne peut qu'être différent, selon lui. On appelle cela le phénomène de projection. Le manipulateur reproche à l'autre des lacunes qui sont les siennes. C'est une logique courante qui amène à la conclusion suivante chez la victime : "S'il me reproche de l'être, il ne peut l'être lui-même". C'est cette fausse évidence qui nous piège et nous déstabilise.

Comment devient-on manipulateur ?

Il s'agit d'un système de défense mis en place dès l'enfance. On ne devient pas manipulateur du jour au lendemain. Le mécanisme de défense du manipulateur est différent de tout autre mécanisme, en ce sens que la manipulation est systématiquement utilisée comme moyen de survie. Ce mécanisme devient automatique chez le manipulateur. Il devient son seul et unique mode ; le seul qui lui permette de communiquer. Un manipulateur forge sa personnalité dès l'enfance. Enfant manipulateur, il a commencé par noter les failles affectives de ses parents pour mieux les faire souffrir par la culpabilisation. Il a compris rapidement que ce moyen lui donnait du pouvoir sur eux. La plupart des manipulateurs ont été considérés, dès leur enfance, comme plus intelligents, plus malins que les autres enfants. Ils ont été des enfants-rois, trop admirés, trop gâtés, qui ont obtenu ce qu'ils voulaient en utilisant la manipulation. Ils ont évidemment conservé cette attitude en vieillissant.

Le manipulateur est-il conscient de l'être ?

Environ 20% des manipulateurs sont bien conscients de leur état et en jouissent, puisqu'ils confondent ce pouvoir avec de l'intelligence. Ils prennent plaisir à être désagréables, à déstabiliser et culpabiliser les autres. La plupart cependant, n'ont pas conscience des dégâts qu'ils causent. Ils ne réalisent pas les conséquences de leurs actes : dévalorisation, perte de confiance en soi, stress intense, destruction psychique avec répercussions sur les plans physiologiques et physiques. L'attitude du manipulateur est semblable à celle du paranoïaque : surestimation du moi, méfiance, susceptibilité, agressivité. Le manipulateur attribue aux autres les intentions persécutrices qui sont les siennes. Le manipulateur ne se remet jamais en question. Hormis quelques rares exceptions, le manipulateur n'est pas conscient de son attitude dévastatrice. Son égocentrisme est tellement puissant que ce seul facteur suffit à expliquer son ignorance des dommages qu'il cause.

Les dommages causés par un manipulateur

Un manipulateur est indéniablement un rongeur d'énergie. La victime dira : "Il me pompe toute mon énergie" ou "Il me rend malade par son attitude, ses remarques désobligeantes". Un contact prolongé avec un manipulateur engendre un sentiment de culpabilité, d'anxiété, de peur ou de détresse. Ces sentiments s'installent et deviennent de plus en plus lourds avec le temps. Les conséquences sont multiples : dépression, angoisse, stress, maux de tête, troubles digestifs, nervosité, tensions musculaires, manque de sommeil, troubles cardiovasculaires, troubles cutanés, etc. À long terme, une maladie grave peut en résulter.

Les moyens pour contrer la manipulation

Pour éviter d'être détruit par un manipulateur, il est très important de se protéger. Il faut pour cela utiliser la technique, dite du brouillard, c'est-à-dire d'un mode de communication floue et superficielle consistant à ne pas s'engager. Il peut s'agir d'une réponse humoristique ou ironique, ou encore d'une réponse ferme de refus. Le manipulateur s'éloigne rapidement d'une personne insensible à son pouvoir. Il ne peut se sentir supérieur vis-à-vis d'un indifférent, puisque ce dernier ne réagit pas aux provocations, aussi subtiles soient-elles. Le manipulateur glisse complètement sur un indifférent. Le principe est de toujours répondre avec indifférence et de faire en sorte que le manipulateur le comprenne rapidement. Il est important de répondre du tac au tac, sans animosité, ni agressivité. Les principes sont les suivants :

1- Faire des phrases courtes.
2- Rester dans le floue.
3- Utiliser des phrases toutes faites, des proverbes, etc.
4- Utiliser le "on" régulièrement.
5- Faire de l'humour si la situation le permet.
6- Sourire, surtout en fin de phrase.
7- Faire de l'auto-dérision.
8- Rester poli.
9- Ne pas entrer dans des discussions qui ne mènent à rien.
10- Éviter l'agressivité.
11- Ne pas tenter de se justifier, car c'est impossible avec un manipulateur.
12- Faire de l'ironie, si le contexte le permet.

En bref, il faut faire en sorte que notre comportement soit celui d'un indifférent. Le contrôle de soi est important pour éviter tout débordement d'émotions négatives pour soi. Voici quelques exemples de phrases courtes : a) C'est votre opinion ! b) Vous pouvez le penser, c'est votre droit ! c) C'est votre interprétation ! d) Prenez-le comme vous le voulez ! e) C'est une façon de voir ! f) Personne n'est parfait ! g) Ça peut arriver à tout le monde ! h) Je n'ai pas le don de voyant ! i) Chacun ses goûts ! j) Ne vous inquiétez pas pour moi ! k) Il ou elle a ses raisons ! l) On ne commencera pas à tomber dans les ragots ! etc. ..Des réponses courtes déstabilisent le manipulateur en ce sens qu'il ne peut jouer son jeu.

Conclusion

Il faut être conscient des dommages considérables causés par un manipulateur et il faut s'en protéger. À moins de vivre cloîtrés, nous allons rencontrer des manipulateurs au cours de notre vie. Ils sont heureusement peu nombreux et leur existence ne doit pas nous rendre méfiants vis-à-vis tout le monde. Sachons nous fier à notre instinct de survie et soyons à l'écoute de nos émotions. Puisque le manipulateur ne changera pas, à moins d'une thérapie, il est inutile de tenter de le changer soi-même. Il faut simplement se protéger sans créer de guerres inutiles et sans fin. Notre salut réside dans notre ferme détermination à ne jamais se faire manipuler par qui que ce soit.


Florilège


_________________
"L'esprit opère à partir de ce qu'on lui donne"..."Ce sont mes pensées qui font que ma vie soit belle"..."Mes pensées créent la beauté à tout instant de ma vie"...
http://mieux-etre.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum