Quelques Pensées...

"Mimez l'assurance plutôt que la timidité, mimez la force plutôt que la faiblesse, mimez la bonne santé plutôt que la maladie, et l'imagination dévastatrice aura du mal à s'installer."

-
(Émile Chartier) Alain -


"La parole a besoin de gestes pour toucher le coeur humain"

- Anne Hébert -


"Si vous n'avez pas le courage de le faire alors faites-le sans courage !"

- Anonyme -

"Soyez conscient que vous n'êtes pas le centre du monde. Les gens qui vous écoutent ne s'intéressent pas à vous mais à l'information que vous transmettrez et qui pourrait les concerner"

- Fz Alami -


"Chacun est tellement préoccupé par ce qu'il est, par ce qu'il pense qu'il n'a pas le temps ni l'envie de s'intéresser à l'autre. Pour être en phase avec votre assistance, intéressez-vous plutôt aux autres qu'à vous-même"

- Fz Alami -


"P
arler avec efficacité ne consiste pas seulement à
être capable de dire quelques mots à un auditoire. C’est
l’expression révélatrice de la personnalité humaine."

- Dale Carnegie -


En changeant vos pensées, vous changerez votre façon d'être et de communiquer...

Quelle idée faites-vous d'une présentation ?


- Vous êtes sous la lumière du projecteur ? - On vous juge ?
etc...

Bannissez ces idées et remplacez-les par ceci :

Vous êtes là pour communiquer une information.

"Communiquer" vient du mot grec "Communicare" qui veut dire :


"Être en relation avec"


Être : naturel, soyez vous-même, n'essayez pas d'impressionner le public.


en relation : échanger et partager avec plaisir.


avec : idée de partage ! Intéressez-vous à votre assistance et non à vous.



Pourquoi est-il plus facile de parler lorsque "Vous êtes quelqu'un d'autre" ?
Cliquez sur le lien !

John C. Harrison

Inspirez-vous de l'expérience des autres orateurs :

Pour cela, assistez à plusieurs prises de paroles en public que ce soit en direct, à la télévision ou sur des vidéos.

Ne vous concentrez pas sur leurs erreurs, l'erreur et l'imperfection sont humaines. Ne les critiquez pas, car en les critiquant votre subconscient enregistre ces informations comme un but à atteindre au lieu que ce soit à éviter !

Concentrez-vous plutôt sur la manière de mieux faire.
"Comment faire pour mieux obtenir de meilleurs résultats et pour mieux intéresser un auditoire?". C'est la question qui doit vous préoccuper en assistant à une prise de parole.


Vous savez maintenant ce qu'il ne faut pas faire quand vous prendrez votre parole, et aussi ce qui motivera mieux votre auditoire.


Inspirez-vous de leur force, de leur courage pour vous imprégner de la force et du courage nécessaires le moment venu.

Puisque d'autres personnes y arrivent déjà, vous y arriverez aussi !

L'Univers est "UN"

Fz Alami

 

On demanda un jour à George Bernard Shaw comment il avait appris à parler si bien en public. Il répondit:
« De la même façon que j’ai appris à patiner:
je me suis obstinément rendu ridicule jusqu’à ce que je sache! »

- Dale Carnegie "Parler en Public" -


Les jours qui précèdent votre présentation :

La préparation avec toutes les techniques (communication verbale, non verbale, para-verbale, visualisation du succès, préparation d'un contenu attrayant et efficace)

Pour réussir la visualisation, le meilleur moyen est de rester focalisé sur le résultat désiré et non sur la manière de le réaliser.

Bien sûr en préparant le contenu, il faudrait faire l'inverse et focaliser sur la meilleure manière de procéder pour que le contenu soit attrayant et profitable.


Au début de votre présentation :
Avant de commencer et dans les premières minutes du début, vous devez vous concentrer sur votre respiration et sur votre calme intérieur que vous communiquerez à votre assistance pour les mettre à l'aise.

Au cours de votre présentation :
Laissez votre subconscient reproduire spontanément ce que vous avez préparé les jours précédents sans effort.

Il ne faut pas essayer de reproduire exactement avec les moindres détails ce que vous avez préparé auparavant car en vous y concentrant vous vous rendez à la merci des souvenirs qui risquent de disparaître par le trac.

D'où l'importance de la connaissance à fond de votre sujet afin de pouvoir développer spontanément et à l'aise les points essentiels de votre présentation. Vous n'aurez besoin que d'une bonne respiration abdominale et de croire très fort à votre propre succès. Faites-en une obsession !

- Fz Alami -


« Si vous souhaitez fortement obtenir une chose, vous l’obtiendrez»
William James

"Ne perdez pas de vue votre objectif"


"Soyez d’avance certain de votre succès"

« A mon avis, rien n’est plus important que ce que nous pensons. Si je pouvais lire dans vos pensées, je saurais qui vous êtes, car vos pensées font votre personnalité. En changeant nos pensées, nous pouvons changer notre Vie.»

Paroles de Dale Carnegie extraites de son ouvrage "Parler en Public"


Concentrez-vous sur votre succès, pensez à votre réussite comme déjà acquise ! Elle vous appartient naturellement et sans effort.


- Fz Alami -



Saisissez toutes les occasions de vous exercer à prendre la parole.

N'attendez pas les grands jours, les grandes occasions, les grands moments...créez plutôt de petites occasions.

Si vous êtes formateur à vos débuts, n'attendez pas de vendre une formation pour la faire, faites-la d'abord, ensuite pensez à en vendre d'autres...

Si vous êtes en réunion, commencez par vous exprimer par des phrases courtes mais ne restez pas muet pendant toute une réunion. Une réunion est faite pour parler et échanger et non seulement écouter les autres.

- Fz Alami -

Emerson a dit :
«La peur fait échouer plus de gens que n’importe quel fléau au monde. »

Fait n°1:
Votre cas n’est pas unique.

Des statistiques pratiquées dans des universités révèlent que 80 pour cent des étudiants inscrits aux cours d’éloquence ont le trac au début. Ces
chiffres sont encore plus élevés chez les adultes.

Fait n°2:
Une certaine dose de trac est utile!

C’est une réaction naturelle qui nous prépare à affronter des circonstances
inhabituelles. Ainsi lorsque votre pouls et votre respiration s’accélèrent, ne vous inquiétez pas: votre corps, toujours sensible aux stimulations extérieures, se prépare à l’action. Si ces phénomènes physiologiques ne dépassent pas certaines limites, vous serez capable de penser plus vite, de parler plus
facilement et, d’une façon générale, de vous exprimer avec plus d’intensité que lors de circonstances normales.

Fait n°3 :
Un grand nombre de conférenciers professionnels m’ont assuré que le trac ne les avait jamais complètement quittés.

Ils le ressentent presque toujours
avant de prendre la parole et pendant les deux ou trois
premières phrases. C’est le prix à payer pour être cheval de
course et non cheval de trait.

Les conférenciers qui prétendent n’avoir aucun trac produisent généralement sur les auditeurs l’effet réfrigérant de l’iceberg.


Fait no 4:
La cause principale de votre peur de parler en public vient simplement de votre manque d’habitude.

«La peur est faite d’ignorance et d’incertitude», a dit le professeur
Robinson.

Pour la plupart des hommes et des femmes, parler en public représente une aventure aux inconnues redoutables.

Pour le débutant, c’est une situation étrange plus difficile, par exemple, qu’apprendre à jouer au tennis, ou à
conduire.

Pour faciliter les choses, il n’y a qu’un moyen:
LA PRATIQUE.

Vous découvrirez, comme des milliers d’autres, que parler en public peut devenir une joie plutôt qu’un supplice, simplement en accumulant des expériences réussies.


Albert Edward Wiggam apprit que le plus sûr moyen de devenir un communicateur de talent était la pratique.

Vous devez vous attendre à éprouver une certaine appréhension et apprendre à compter sur un certain trac pour vous aider à mieux parler.

Si le trac se révèle insurmontable et affecte sérieusement vos possibilités, bloque vos facultés, gêne votre élocution ou vous donne des tics nerveux et des contractions musculaires, ne vous désespérez pas. Ces symptômes ne sont pas rares chez les débutants.

Si vous persévérez, votre trac diminuera jusqu’à devenir une aide au lieu d’une gêne.

Cherchez les raisons de votre crainte de parler en public

- Dale Carnegie - "Parler en Public"-


Ayez une réponse positive de réussite et de succès à chaque pensée négative qui vous fait peur.

Si vous croyez ne pas pouvoir, pensez-vous pouvoir ?!

Votre attitude mentale est déterminante de vos capacités et des résultats que vous obtiendrez.


Si vous croyez que vous ne pouvez pas, vous ne le pouvez pas et si vous croyez que vous le pouvez, vous pouvez. Alors croyez en votre réussite tout simplement et avec force !

Votre esprit peut-il être neutre ?

L'esprit ne peut pas être neutre, soit qu'il est positif soit qu'il est négatif, c'est pourquoi il faudrait vous programmer conscienmment sur la réussite pour ne pas être programmé(e) inconsciemment sur l'échec.

- Fz Alami-


Comment gérer le trac ?

Respirez correctement par l'abdomen (voir comment dans la respiration abdominale sur le forum)

Se programmer sur la réussite par des affirmations positives et la visualisation créatrice en créant des émotions fortes de joie de réussir.
Adopter une attitude mentale toujours et seulement positive. Chassez le négatif et accueillez toutes les pensées du succès.

Bouger, faire la marche ou le sport avant la prise de parole.

S'entraîner par des exercices de répétition et la bonne respiration abdominale.

Bien travailler le côté technique : une bonne préparation du contenu de la présentation.

- Fz Alami-

Préparez convenablement et ne perdez pas de vue votre objectif

« Je crois, a dit Lincoln, que je ne serai jamais assez vieux pour parler sans embarras quand je n’aurai rien à dire.»


N’essayez jamais d’apprendre votre texte par coeur.


Ecrire et apprendre par coeur un discours, c’est perdre du temps, gaspiller de l’énergie et courir à l’échec.

Dans la vie, nous parlons spontanément. Nous ne pensons pas nos mots.

Nous pensons nos idées. Si nos idées sont claires, les mots viennent naturellement et spontanément.

Assemblez et classez vos idées à l’avance.

Parlez de votre sujet avec vos amis.

Allan Nevins, l’historien distingué, a donné un conseil semblable à de jeunes écrivains :

«Trouvez quelqu’un qui s’intéresse à votre sujet et développez-le devant lui. Ainsi vous découvrirez une interprétation qui aurait pu vous
échapper, des arguments que vous n’aviez pas soupçonnés et
la forme la meilleure pour votre message.»
- Dale Carnegie - "Parler en Public"-


Soyez d’avance certain de votre Succès

Pénétrez-vous de votre sujet et croyez en votre message;


Vous devez vous convaincre de
l’importance de votre sujet et avoir l’attitude qui a fait réussir
tous les grands personnages de l’histoire, qui est de croire en
votre message.

Comment mettre le feu sacré dans votre communication? En explorant tous ses aspects, en approfondissant sa signification, en vous demandant
comment vos paroles seront profitables à vos auditeurs.


Évitez toute réflexion négative
susceptible de vous troubler;


Il est spécialement
recommandé d’éviter de penser à vous avant de prendre la
parole.

Concentrez-vous sur ce que disent les autres intervenants, soyez un auditeur attentif, et vous ne penserez plus au trac.

Pratiquez l’autosuggestion.

En d’autres termes, dites-vous que le sujet vous convient parce que vous
l’avez vécu et qu’il est le reflet de vos convictions.

Dites-vous
que nul n’est plus qualifié que vous pour en parler et que vous ferez de votre mieux pour le mettre en valeur.

C’est la vieille méthode Coué? Peut-être, mais les psychologues
modernes sont d’accord pour affirmer que l’auto suggestion constitue un stimulant des plus actifs pour apprendre rapidement, même si, au départ, on n’y croit pas.

Combien plus puissante alors sera une autosuggestion sincère!

- Dale Carnegie - "Parler en Public"-

 


 

Un lieu de détente, d'information, une source inépuisable en Bien-Être pour vous accompagner à votre succès professionnel & personnel