Ensemble pour un Mieux-Être!

...Parce que la REUSSITE n'est pas le Fruit du Hasard, mais une Mise en Application de TECHNIQUES bien Concrètes...
 

 Les clés de la réussite
Mark Fisher
Osez la différence… !
 

Il y a 20 ans; il m'arrivait souvent d'aller à l'aéroport...Hélas ce n'était pas pour prendre l'avion mais simplement pour accompagner des gens : je conduisais un taxi ! Eh oui, pour payer le coût de mes études, ma famille n'était guère fortunée. Ce que je voulais, c'était de cesser de conduire les gens à l'aéroport et d'être celui qui se faisait conduire ! Mais comment faire ? Mon absence de contacts et d'argent ne m'interdisait-elle pas de pouvoir un jour réaliser mon rêve qui était de travailler dans une grande agence de publicité à New York... Je sentais que j'avais en moi tout le talent nécessaire pour le faire... Et pourtant je conduisais toujours mon Yellow cab. Mes études, je les avais terminées depuis plusieurs mois déjà et le super emploi dont je rêvais, je ne réussissais pas à l'obtenir... Partout où j'allais, on me servait la même réponse: "Vous n'avez pas d'expérience. Nous n'engageons que ceux qui ont de l'expérience...". Comme cercle vicieux, difficile d'imaginer mieux. Lorsqu'on est jeune, ambitieux, et que les circonstances contrarient nos ambitions, on se met tôt ou tard à réfléchir... Devrais-je enterrer mes ambitions ? Dans mon rétroviseur, discrètement, j'observais mes passagers fortunés... Et je me posais des questions essentielles... Qu'est-ce que ces gens ont en commun malgré leurs divergences apparentes ?

 

Une heure qui changea ma vie toute entière :

Je venais de réaliser que tous les jours j'étais en compagnie de présidents de sociétés, de millionnaires, de gens souvent célèbres et que je laissais passer tous les jours la chance exceptionnelle de leur demander très simplement comment ils avaient fait pour arriver là...Bien sûr, je n'étais que chauffeur de taxi... Ces gens me mépriseraient peut-être, mais qu'avais-je à perdre? Alors en conduisant à l'aéroport un de mes passagers réguliers ; Monsieur John Goldsmith; je lui ai posé la simple question: « Je ne sais pas si on vous a déjà posé cette question, et c'est peut-être une question qui ne se pose pas, mais j'aimerais savoir comment vous avez fait pour arriver au succès. J'ai terminé mes études il y a quelques mois et je ne parviens pas à me trouver un emploi. Je commence à me demander si je ne vais pas finir mes jours dans mon Yellow cab... ». Je ne savais pas qu’il était connu. J'appris plus tard qu'il était propriétaire d'une des plus importantes chaînes de magasins de vente au détail des U.S.A.

 

Une des clefs de la réussite : s'entourer de gens qui ont du succès

 

Au cours de notre conversation, il  me posait des questions auxquelles il me forçait à répondre… Oui, nous portons en nous toutes les réponses. Seulement nous n'osons pas NOUS POSER LES QUESTIONS DECISIVES du genre: Comment se fait-il que je n'aie pas de succès ? Quels moyens puis-je utiliser DES AUJOURD’HUI pour me mettre en route vers le succès ? Suis-je prêt à utiliser tous les moyens honnêtes pour parvenir à mes fins ? Quelle personne influente puis-je contacter aujourd’hui pour m’aider à atteindre mes objectifs ? Quel livre puis-je lire qui me fera progresser ? A quel séminaire puis-je assister ? Est-ce que je fais VRAIMENT tout ce qui est en mon pouvoir pour atteindre mes objectifs ? Et encore d'autres questions, encore plus difficiles et dès lors plus décisives comme : Y a-t-il une seule bonne raison (c'est-à-dire une raison qui déjoue toute objection) pour que je n'aie pas tout le succès que je souhaite et que je suis en droit d'avoir ? Pour que : 1. Je réalise tous mes rêves. 2. J'obtienne rapidement l'emploi idéal. 3. J'aie des revenus plus que confortables. Si vous avez des raisons sérieuses de penser que vous n'êtes pas en droit d'obtenir ces choses, je vous prie de les noter, soyez précis et mettez tous les détails et les objections qui vous viennent à l'esprit. Lorsque vous aurez terminé, vous verrez que plus aucune de vos objections ne tient. Le chemin sera libre devant vous et vous conduira à un succès brillant beaucoup plus rapidement que vous ne croyez.  N'en avez-vous pas assez de subir les événements, d'être à leur merci, au lieu de pouvoir diriger votre destinée comme ceux qui réussissent ? Alors, reprenez une à une les questions que je viens d'évoquer et répondez-y avec toute la sincérité et l'application nécessaire. Vous apprendrez des choses étonnantes sur vous-même et à partir de là, vous pourrez devenir maître de votre être, et dès lors maître de votre vie au lieu d’en rester esclave...

 

 

Pas de succès sans échecs !

 

Il m’a parlé de ses expériences;  de ses succès et aussi de ses échecs car il n'est pas de succès qui n'ait été accompagné d'échecs ! Lorsqu’il quitta ma voiture, il se tourna vers moi et me gratifia d'un large sourire. Un sourire dont je me souviendrai toute ma vie. Il y avait tant de joie, tant de jeunesse, et tant d'optimisme dans ce sourire. C'était un sourire qui semblait dire à la vie le mot le plus simple et le plus beau qui soit : OUI ! Il me semblait également que c'est précisément cet optimisme qu'il avait voulu me communiquer...J'étais ému…Et vous ? Dites-vous oui à la vie ? Quand dit-on non à la vie ? Quand chaque jour n'est pas l'occasion d'une fête... Quand chaque jour ne nous permet pas d'échafauder des plans nouveaux et de nous rapprocher de notre objectif...Quand nous nous laissons gagner par le découragement au lieu de contre-attaquer... Quand nous ne voyons pas en chaque rencontre une occasion merveilleuse de nous enrichir à tout point de vue...Quand nous nous fermons aux autres...Quand nous laissons passer des occasions de réaliser nos rêves...Quand nous manquons de confiance en nous-mêmes...Quand nous avons peur...Oui, chaque fois que nous avons peur, nous nous fermons à la merveilleuse abondance de la vie, nous disons NON.

 

 

La première règle d'or : Un pas de plus, et le succès est à votre portée

 

EN CHAQUE OBSTACLE, EN CHAQUE ECHEC, EN CHAQUE DESAVANTAGE OU DEFAUT DONT VOUS AVEZ ETE AFFLIGE SE TROUVE LE GERME D'UN BENEFICE SUPERIEUR. Les plaisirs qu’une quelconque infirmité peut refuser à quelqu’un, il peut les retrouver dans d'autres sphères: dans celles du succès financier, de l'accomplissement de soi... en faire une source de force et y puiser sa motivation et sa détermination. Evidemment, il n'y a pas que les handicaps physiques qui puissent être surmontés... Le manque d'instruction, la pauvreté, les difficultés, tout cela peut servir de levier, de tremplin à votre succès futur… Plus encore, de nombreux hommes d'affaires à succès ont avoué que ce fut souvent IMMEDIATEMENT APRES UN ECHEC RETENTISSANT qu'ils connurent le succès le plus éclatant. Rappelez-vous de ça LORSQUE LA TENTATION D'ABANDONNER VOUS VIENDRA. Souvent un seul pas de plus, et le succès est à votre portée...

 

 

Deuxième règle d'or : Vous valez beaucoup plus que ce vous croyez.

 

Peu importe votre situation actuelle, les handicaps et les complexes que vous pouvez avoir, vous pouvez tous les transformer à votre avantage, en faire des atouts, des stimulants si puissants qu'ils vous catapulteront vers des sommets insoupçonnés...Votre potentiel est immense. Et les obstacles que vous avez pu rencontrer, les échecs parfois cuisants que vous avez dû essuyer, sont votre richesse. Au lieu de les considérer négativement, vous pouvez en tirer un enseignement profond et profitable. Il n'y a pas de honte à faire une erreur. Ce qui est bête, c'est de ne pas en tirer de leçons pour l'avenir !

 

 

Votre jeunesse vous handicape ? C’est un atout si vous savez vous en servir...!

Faisons un petit recensement de ce que vous pouvez offrir... Car cette jeunesse que certains employeurs repoussent à cause de l’inexpérience, intéressera d'autres entrepreneurs qui savent quelle richesse elle recèle… A côté de l'inexpérience de la jeunesse, il y a : L'enthousiasme - L'innovation - L'énergie - La spontanéité- L'ouverture d'esprit - Les nouvelles méthodes - Investir dans la jeunesse, c’est investir dans l'avenir!

 

 

3ème règle d'or : Savez-vous ce que vous voulez ?

Lorsque nous ne savons pas exactement où nous voulons aller nous nous retrouvons à un endroit où nous ne voulions pas aller. La meilleure manière de bien définir son objectif consiste à l'écrire noir sur blanc. C'est ce que je vous propose de faire maintenant. En mettant votre rêve en mots, vous FAITES LE PREMIER PAS VERS SA REALISATION. Vous vous engagez par rapport à vous-même et vous utilisez également une autre loi plus secrète et mystérieuse qui affirme qu'en écrivant votre objectif avec le plus de détails possible : c'est très important, vous mettez en marche des forces très puissantes; invisibles et secrètes. Vous émettez des pensées précises et claires. Vous faites un programme dans le monde des idées, et qui se réalisera dans le monde des actions.

 

Chacune de vos pensées est un acte; elle contient une grande puissance, c'est pour cela que vous devez n'émettre que des pensées positives. Car ce sont vos pensées qui se manifesteront dans votre vie. Et votre vie n'est qu'un reflet exact de vos pensées. Les circonstances se plient toujours à votre état d'esprit, elles en sont le miroir fidèle.

 

 

6 règles d'or pour réaliser vos rêves :

1. Soyez le plus précis possible. Ce qui est vague, imprécis a fort peu de chances de se réaliser.

 

2. Ajoutez le plus de détails possible. Ces détails nourriront votre esprit profond: subconscient

 

3. Représentez-vous déjà en possession de ce que vous voulez obtenir. Votre esprit pense plus facilement en images.

 

4. Ne vous censurez pas dans l'établissement de votre objectif. N'exercez pas votre sens critique. Laissez toutes les idées couler librement. Et n'ayez pas peur de manquer d'audace. Car un objectif audacieux se réalise aussi facilement qu'un objectif plus modeste. Alors pourquoi se contenter de moins quand on peut avoir plus, quand on peut avoir tout ce qu'on désire ? Si vous avez été habitué à vous limiter, à croire qu'il faut travailler très fort pour obtenir de maigres résultats ; ces idées peuvent vous surprendre.

 

5. Relisez tous les soirs à HAUTE VOIX avant de vous endormir votre objectif, au moins vingt fois d'affilée. Il fera partie de vous. Car un objectif audacieux vous paraît plus difficile à atteindre, il vous paraît étranger. C'est pour cela qu'il faut le répéter souvent pour le rendre plus familier...

 

6. Bannissez la peur, qui est votre plus grand ennemi. La peur est le résultat d'une mauvaise compréhension de la vie, et d'un manque d'estime de soi.

Ce qui est terrible avec la peur, c'est que ce que nous craignons ne manque pas de se réaliser, si nous persistons dans nos craintes, car la peur est une pensée très puissante puisqu'elle est chargée d'émotion. Elle tend donc à se réaliser comme toute autre pensée. Ne vous est-il jamais arrivé de vous créer des obstacles volontairement, ou de tolérer des difficultés qui ne venaient que pour vous "permettre" d'avoir du succès, parce que quelque part en vous, vous auriez eu mauvaise conscience d'avoir un succès sans avoir préalablement lutté...  « Libérer la peur… et ce que l'on veut, on l'obtient sans effort, tout naturellement ». Cette conclusion contient en soi tout un programme, c'est l'atout principal dont vous pouvez jouer pour forcer la chance.

 

4ème règle d'or : libérez-vous de la peur

 

N'y a-t-il pas en vous une peur secrète ? Une peur qui vous empêche de décrocher ce poste ? Ou même la croyance, encore plus pernicieuse que vous ne pouvez pas obtenir ce poste ? Que la concurrence est trop forte, c'est vrai qu'objectivement, il y a beaucoup de chômage et de concurrence. Mais soyez persuadé que votre poste existe et qu'il n'en tient qu'à vous de l'obtenir dès que vous aurez chassé la crainte et le doute en vous, dès que vous serez persuadé que vous pouvez le décrocher rapidement et sans grandes difficultés. Les choses se passeront alors naturellement, comme par magie. Mais me direz-vous, comment se libérer de la peur, surtout si elle est inconsciente et profondément ancrée en vous ? Par la répétition constante de pensées positives. En relisant le plus souvent possible votre objectif et en vous représentant en possession de votre nouvel emploi.

 

5ème règle d'or : faites le premier pas !

 

Un des grands secrets que m'a confié Monsieur Goldsmith est tout simplement de faire le premier pas pour impressionner favorablement votre futur employeur, FAITES QUELQUE CHOSE POUR LUI AVANT QU'IL NE VOUS LE DEMANDE. Cette loi (Donner avant de demander) vous permet de recevoir de la vie plus que tout ce que vous pouvez imaginer. La plupart des candidats à un poste attendent passivement que les choses se produisent, même les plus sérieux, ont une attitude passive et attentiste souvent pleine d'inquiétude et de crainte. ILS DEMANDENT AU LIEU DE DONNER.

 

Mais que faire au juste pour donner ? Vous pouvez par exemple, si vous avez étudié en marketing, préparer un plan de relance pour votre futur employeur. Cela lui montrera que vous manifestez un intérêt réel pour sa société. Apprenez tout ce que vous pouvez sur la société pour laquelle vous voulez travailler. Montrez-vous enthousiaste.

 

Montrez à votre employeur avec le plus de détails et d'arguments ce que vous pouvez faire pour lui. Ne vous demandez pas ce que votre futur employeur peut faire pour vous. Demandez-vous plutôt ce que VOUS pouvez faire pour lui. Et une fois que vous l'aurez trouvé, appliquez-vous à le lui montrer. En faisant cela, vous vous distinguerez de la masse des autres candidats qui ont en général une attitude de DEMANDEUR.

 

La loi éternelle de la compensation

En faisant le premier pas, vous mettez en marche une loi universelle. "Aimez et vous serez aimé » ; ou sous une autre forme faites le premier pas vers votre employeur et il en fera un vers vous, ou un autre employeur le fera car il existe une justice immanente. L'homme bon possède un bien absolu qui ramène tout à sa propre nature, de sorte que vous ne pouvez lui faire aucun mal... Un honnête service ne peut aboutir à une perte. Si vous servez un maître ingrat, ne l'en servez que mieux. Pour chaque coup vous serez indemnisé. Plus le paiement est différé, mieux cela vaut pour vous. Voilà pourquoi vous devez faire le premier pas et ne pas avoir peur d'investir du temps et de l'énergie pour poser une candidature ou pour entreprendre un projet dont l'issue peut paraître incertaine, cela vous distinguera de la masse et vous impressionnerez favorablement les gens importants.

 

6ème règle d'or: plus on donne plus on reçoit !

Monsieur Goldsmith m'expliqua ce qu'était à ses yeux un homme à succès ou un homme riche heureux: C’est un homme qui a beaucoup donné aux autres. Il a donné par son labeur incessant, par les services qu'il a rendus, en créant un nouveau produit, en offrant un meilleur service qui a facilité la vie à ses contemporains. Plus le service, plus le produit qu'il a fourni a aidé les autres, plus en échange il a reçu la compensation matérielle.

 

En agissant pour les autres, il leur a envoyé de l'amour, il les a aidés. Et la fortune qu'il a amassée n’est que le signe matériel de la reconnaissance des autres. Celui qui est fort, celui qui veut connaître un succès éblouissant, doit faire le premier pas. Il ne doit pas attendre. Il doit donner le plus abondamment possible. Inévitablement, il recevra en retour une moisson, une richesse abondante! Si, parfois, on a l'impression que la loi n'est pas respectée c'est que pour certaines raisons il s'écoule parfois du temps avant que le fruit ne puisse être récolté. Mais n'en est-il pas ainsi pour l'homme qui sème du blé ? Il y a une saison pour les semailles, et une saison pour la moisson!

 

La 7ème règle d'or : Le secret ultime

Juste avant de me quitter, Monsieur Goldsmith me confia le secret ultime : La vie est une école où l'on enseigne à se connaître soi-même et à devenir maître de son propre esprit.

 

Lorsque tu maîtriseras ton esprit, tu maîtriseras ta destinée. Tu obtiendras littéralement TOUT CE QUE TU VEUX! Tu comprendras une grande vérité : TOUT CE QUE L'ESPRIT HUMAIN CROIT QU'IL PEUT ACCOMPLIR, IL PEUT L'ACCOMPLIR. A chaque fois que tu rencontres un échec ou une difficulté, fais un examen très sérieux de ton âme et demande-toi si dès le départ tu n'étais pas persuadé que tu échouerais et c’est ce qui a causé ton échec.

 

Donc avant d'entreprendre quoi que ce soit, avant toute action, avant toute démarche demande-toi si tu crois vraiment que tu peux réussir. Si tu n'y crois pas tu échoueras presque invariablement car l'énergie cosmique, les forces invisibles respecteront ta crainte, ton opinion, et feront que ton projet échouera. Aussi sois très attentif à ta voix intérieure. Pour augmenter ta foi dans un projet, pratique l'autosuggestion. Je vais maintenant te donner la formule qui m'a mené au succès, depuis vingt ans je la répète matin et soir. Et je ne cesse de m'étonner de sa puissance :

 

« De jour en jour à tout point de vue, je suis de plus en plus puissant, confiant, heureux et en bonne santé ».

 

Ma formule est extrêmement efficace et donne la puissance de l'être. A tel point que je défie n'importe qui, même le plus sceptique de l'essayer 10 jours d'affilée sans obtenir des résultats phénoménaux.  Qu'est-ce qu’ils ont en commun tous les gens qui ont réussi ? L'argent et des relations bien sûr. Mais ils ont surtout la puissance.

 

Et contrairement à ce que l'on croit généralement, , ce n'est pas le succès qui leur a donné cette puissance. Bien sûr la réussite a pu l’augmenter, mais cette puissance qui a assuré leur succès, ils la possédaient tous AVANT. Et c'est précisément cette puissance personnelle qui a pavé la voie de leur succès. C'est cette puissance qui leur a permis d'influencer les gens et de les faire participer à leur succès.

 

Avec la puissance vient la CONFIANCE qui nous permet d'entreprendre les projets les plus audacieux, de traverser les difficultés et de nous relever après un échec. Avec la puissance et la confiance, l'homme reçoit tout naturellement en héritage le bonheur et la santé, ce qui n'est qu'un reflet de notre âme. C'est la clef du bonheur et de la richesse. Grâce à cette formule secrète, tous les objectifs que tu as pris soin d'écrire sur papier, se réaliseront comme par magie. Tu rencontreras les bonnes personnes au bon moment. Tu ne laisseras plus passer des occasions de succès, comme par le passé. Tu cesseras d'être un esclave des circonstances pour devenir un MAITRE.

 

8ème règle d'or : La plus grande puissance: aider les autres

 

Tu comprendras que la plus grande puissance est celle de l'Amour. Tu comprendras que la meilleure manière d'avoir du succès, c'est d'ailleurs la seule manière, c'est D'AIDER LES AUTRES. Alors chaque fois que tu as une hésitation, chaque fois que tu te demandes si ton action est juste, si ton projet est louable et s'il t'apportera succès, prospérité et bonheur, demande-toi: EST-CE QUE CELA AIDE LES AUTRES? Sois honnête avec toi-même. Si ta réponse est non, alors renonce au projet.

 

 

Epilogue :

« Je t'ai donné la clé de mon succès. Tu as maintenant tout ce qu'il te faut pour connaître le succès dans tout ce que tu entreprends. Et devenir pleinement positif. Il y a une seule chose que je ne peux faire à ta place : c'est de répéter pour toi la formule secrète que je t'ai confiée. Tu peux donc décider de ta vie et de ton destin A PARTIR D'AUJOURD'HUI. Le feras-tu ? Ou feras-tu comme la majorité des gens qui sont victimes des événements ? A toi de choisir ! »

 

…C'est sur ces mots que Monsieur Goldsmith me quitta. J'étais encore sceptique. Mais je n'avais rien à perdre. J'avais pour ainsi dire tout essayé. Et j'étais désespéré. Alors le soir, j'ai répété la formule qu’il m'avait confiée et le MIRACLE s'est accompli.

 

Au bout de 3 semaines, je pris par hasard, dans mon Yellow Cab, le président d'une des plus importantes compagnies de publicité de New York. Je ne pus m'empêcher de penser à la formule de Monsieur Goldsmith. Et à la puissance d’influencer les événements et les gens dont il m'avait révélé le secret. Et je fis quelque chose que je n'aurais probablement pas osé faire auparavant.

 

J'expliquai au président de cette agence quel était mon rêve dans la vie. Je lui dis que je voulais travailler pour son agence. Il fut sans doute impressionné par la confiance nouvelle qui m'animait. Et même si je n'étais qu'un modeste et obscur chauffeur de taxi, il me donna ma chance. 20 années se sont écoulées depuis cette conversation. Je suis maintenant vice-président de cette agence.

 

Résumé  extrait du livre « Le secret du succès » de Mark Fisher (résumé réalisé par Fz Alami)

 

 Retour :
Retour à l'Accueil du Forum Club Mieux-Être
 
Un lieu de détente, d'information, une source inépuisable en Bien-Être pour vous accompagner à votre succès professionnel & personnel